Le Groupe TMX, l’exploitant de Toronto Stock Exchange (TSX) -la Bourse de Toronto-, a annoncé le lancement d’une plateforme de courtage en cryptodevise. Le service sera offert par l’intermédiaire de sa filiale Shorcan Digital Currency Network et se concentrera sur le bitcoin et l’ethereum. Le projet sera réalisé en collaboration avec la startup locale de technologie financière Paycase Financial Corp.

Commercer avec du bitcoin et de l’ethereum

Le propriétaire de la Bourse de Toronto, TMX Group Ltd., offrira à ses clients la possibilité d’acheter et de vendre deux des cryptomonnaies les plus populaires – bitcoin et ethereum. Ce but sera atteint grâce au lancement de sa filiale Shorcan Digital Currency Network. Le support se développera si les clients demandent des cryptodevises supplémentaires. 

Le propriétaire du TSX a également annoncé que le service de courtage serait offert dans le cadre d’un partenariat avec Paycase Financial Corp. La startup fintech, dont le siège est situé à Toronto, se spécialise dans les services financiers décentralisés et exploite une plateforme mobile de transferts de fonds.

 « En tant que premier bureau de courtage en cryptographie publique par une bourse, cette opération représente la véritable institutionnalisation des cryptomonnaies en tant que classe d’actifs », a déclaré Joseph Weinberg, directeur général de Paycase. Il a ensuite décrit le projet comme la construction du « premier pont majeur entre le monde de la cryptographie et les marchés financiers traditionnels ».

TMX affirme que le courtage est une étape importante dans l’exécution de sa stratégie numérique. Selon John Lee, directeur général d’Enterprise Innovation & Product Development, l’entreprise cherche de nouvelles façons de répondre aux besoins de ses clients sur les marchés traditionnels et non traditionnels.

La direction du Groupe espère que Shorcan DCN permettra d’établir des liens entre TMX et l’espace de cryptodevises. Shorcan devrait débuter au cours du deuxième trimestre de cette année. « Nous sommes ravis de conclure cet accord avec Paycase, une référence de l’industrie doté d’un esprit d’innovation et d’entrepreneuriat », a déclaré Peter Conroy, président de la filiale, cité dans un communiqué de presse de TMX.

Tirer parti d’un marché d’un milliard de dollars

Le partenariat avec le fournisseur de paiements Paycase permettra de créer des niveaux de référence de cryptomonnaies basés sur des données consolidées provenant des principaux échanges de cryptos dans le monde. L’objectif initial est de couvrir 2 à 5 pour cent du marché mondial « de gré à gré », actuellement estimé à 4 à 9 milliards de dollars en cryptoactifs, a expliqué M. Conroy. Les services bancaires seront fournis par l’une des plus grandes banques du Canada – la Banque de Montréal.

Le Groupe TMX, dont le siège social est situé à Toronto, exploite des marchés au comptant et dérivés, ainsi que des chambres de compensation pour de multiples catégories d’actifs par l’entremise de ses filiales en Amérique du Nord. Elle contrôle également la Bourse de Montréal, la Caisse canadienne de dépôt de valeurs mobilières et la Corporation canadienne de compensation de dérivés. Les sociétés du Groupe TMX offrent des marchés de cotation, des marchés de négociation, des services de compensation et d’autres services financiers.

En février, la Bourse canadienne a annoncé son intention de lancer une plateforme de Blockchain –ou chaîne de blocs- pour la compensation des ventes de tokens – ou jetons- qualifiés de titres. Les cryptomonnaies étaient également appelées titres dans ses cotations. Le CSE a offert aux entreprises la possibilité d’émettre des actions et des titres de créance traditionnels sous forme de « offres de tokens de sécurité », qui pouvaient être vendus à des investisseurs.

Pensez-vous que l’annonce de TMX représente un développement positif en ce qui concerne l’adoption des cryptodevises ? Partagez ce que vous en pensez dans la section de commentaires ci-dessous.

 

Article original écrit par Lubomir Tassev  pour News.bitcoin.com