La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a approuvé le premier fonds négocié en bourse (FNB) en chaîne de blocs – ou blockchain –  au Canada, qui sera lancé à la Bourse de Toronto la semaine prochaine.

D’après la Globe and Mail, Harvest Portfolios, une entreprise canadienne indépendante de gestion de placements, a déposé en janvier les documents préliminaires pour son FNB Blockchain Technologies (symbole boursier : HBLK), qui vise à offrir aux investisseurs canadiens la possibilité d’acheter dans le secteur de la technologie des chaînes de blocs.  

Le fonds investira « dans des titres de participation d’émetteurs exposés, directe ou indirectement, au développement et à la mise en œuvre de technologies de chaînes de blocs et de grands livres distribués », a déclaré Harvest Portfolios. La société a l’intention que le FNB suive les projets technologiques de la chaîne de blocs, à l’image de son Harvest Blockchain Technologies Index.

Selon le Globe and Mail, deux autres sociétés canadiennes, First Trust Portfolios Canada et Evolve Funds Group Inc, visent également à lancer des fonds de chaînes de blocs et cette semaine ont présenté leurs premiers prospectus auprès les organismes canadiens de réglementation.

First Trust est déjà présent sur le marché américain, offrant son FNB en chaîne de blocs sous le symbole boursier LEGR. L’introduction de son First Trust Indxx Innovative Transaction & Process FNB (symbole boursier : BLCK) au Canada, calqué sur l’indice Indxx Blockchain, c’est le produit de la demande des clients, a déclaré la société.  

« Chaque conversation que nous avons avec nos clients – qu’il s’agisse d’un produit boursier canadien ou d’un produit boursier américain – mène inévitablement à [une discussion sur] la chaîne de blocs ou le bitcoin », a déclaré au Globe and Mail le chef des FNB de First Trust Portfolios Canada, Karl Cheong.

Fonds Evolve Inc. affirme que son projet proposé de FNB en chaîne de blocs, connu comme LINK, serait le premier FNB « géré activement » disponible pour les investisseurs canadiens. Le produit positionnera l’entreprise pour « capitaliser les opportunités émergentes dans l’industrie ».

Son fonds investira dans des « titres de participation d’émetteurs qui participent à la recherche, au développement ou à l’utilisation de technologies de chaîne de blocs, ou qui participent à la chaîne de fourniture pour des applications de chaîne de blocs, y compris le matériel technologique », a déclaré la société dans un communiqué.

Comme CoinDesk a déjà signalé, les premiers FNBs en chaîne de blocs pour négocier aux États-Unis ont été lancés le mois dernier à Nasdaq et NYSE Arca.